• Quels sont les moyens de transports autorisés pour mes sorties ou les sorties avec la personne qui m’accompagne ?

Les sorties par tous moyens sont autorisées pour les personnes handicapées et les tiers qui les accompagnent : les personnes et les tiers qui les accompagnent peuvent se déplacer en voiture, ensemble à vélo, ensemble à trottinettes, ensemble en tandem.

  • Quels sont plus précisément les lieux de dépaysements autorisés ?

Les promenades en forêt, au bord des cours d’eau et dans les parcs sont autorisées pour les personnes handicapées et les personnes qui les accompagnent, même si ces espaces sont fermés au grand public (voir par exemple l’arrêté pris par le préfet de la Haute-Garonne

  • Je suis une personne handicapée. Est-ce que je peux faire mes courses dans les enseignes commerciales (centres commerciaux, par exemple), accompagné(e) de mon proche ou d’un tiers ?

Oui, les personnes handicapées peuvent faire leurs courses accompagnées de leur proche ou d’un tiers.

  • Je suis parent d’un enfant handicapé. Je ne peux pas le laisser seul à la maison. Pourrais-je être accompagné de mon enfant pendant mes courses ?

Oui, les parents peuvent être accompagnés de leurs enfants en situation de handicap pendant les courses.

  • Est-ce que les conditions de sorties sont également assouplies pour les personnes domiciliées dans un établissement médico-social ?

Pour les personnes dont le domicile est un foyer de vie, un foyer d’hébergement, un foyer d’accueil médicalisé, une maison d’accueil spécialisée, les conditions de sorties peuvent être assouplies selon les mêmes conditions, si besoin réel.

Les sorties sont obligatoirement des sorties avec un accompagnement individualisé par un professionnel de l’établissement.

Le professionnel prévoit l’attestation professionnelle de déplacement fournie par son employeur. La personne accompagnée doit être munie de l’attestation dérogatoire de déplacement.

Le résident et son accompagnant sont autorisés à se promener à plus d’un kilomètre de l’établissement d’hébergement. Ils peuvent sortir plus d’une heure ou plusieurs fois dans la journée.

Les sorties individualisées restent soumises à avis médical. Elles restent contre-indiquées pour les personnes exposées à des complications respiratoires et/ou dont l’état de santé les rend particulièrement vulnérables.

Les conditions sont les mêmes pour les enfants handicapés accueillis en internat pendant la période de confinement. Les sorties sont individualisées, avec un accompagnant, et ne concernent pas les enfants exposés à des complications respiratoires et/ou à risque

 

FAQ_30_avril_VD